Patrimoine naturel

La Réserve Naturelle protège le patrimoine naturel exceptionnel de l'île de Saint-Barthélemy, que nous invitons chacun à observer...et respecter.

Colombier

L’anse de Colombier se trouve à l’extrême Ouest de Saint-Barthélemy. Elle abrite une charmante plage de sable blanc bordée de végétation. C’est la dernière plage qui ne soit pas desservie par une route publique. La seule construction visible depuis la plage est l’ancienne demeure du milliardaire David Rockefeller, à l’origine du développement d’un tourisme haut de gamme à Saint-Barthélemy. Un petit sentier nous amène sur la plage en une vingtaine de minutes depuis Petite Anse. Pendant cette courte marche vous croiserez des animaux, tels que la Couresse du Band d’Anguilla (Alsophis rijgersmaei) petit serpent protégé et nombre d’ameives. Dans les recoins de la falaise se cache une grotte qui abrite une petite colonie de chauve-souris molosses (Molossus molossus). En lisière du chemin se trouvent à certaines saisons des lys odorants, des orchidées mauves, mais aussi des cactus.

                    undefined

La Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy entretient dans la baie de Colombier plusieurs mouillages écologiques. Ils sont disposés près des côtes, là où les herbiers sont les plus importants. Les phanérogames, plantes qui constituent l’herbier, et toutes les espèces qui y vivent sont ainsi protégées des dégâts causés par une ancre. Emportez vos palmes, masques et tuba, les eaux regorgent de vie ! Peut-être aurez-vous la chance d’y croiser une tortue marine. Elles sont nombreuses à se nourrir dans cette zone.

Fourchue

Fourchue est un îlet à mi-chemin entre Saint-Barthélemy et Saint-Martin. L’Îlet est couplé avec l’Îlet au vent et la Petite islette. Ce sont tous des terrains privés, on ne peut donc pas s’y rendre à sa guise. Cependant, la Réserve Naturelle met à disposition des plaisanciers plusieurs mouillages dans la baie.

                    undefined

Fourchue est dotée d’une unique plage. Son sable noir est en fait de la pierre de l’île, réduite par le piétinement incessant des cabris. Introduites par l’Homme, ces bêtes ont participé à la destruction du couvert végétal. Maintenant qu’il n’y a plus aucun cabris, la végétation se développe à nouveau. La Réserve Naturelle a procédé en 2011 à un lâcher d’une quinzaine d’iguanes de Saint-Barthélemy sur Fourchue, où le milieu devient à nouveau favorable, et où aucun iguane invasif n’est encore venu.
C’est un des derniers endroits où l’on rencontre la Raquette en arbre (Opuntia rubescens), cactus endémique des Petites Antilles.

Fort Carl

Le Fort Carl était l’un des trois forts qui encadraient Gustavia à l’époque suédoise, avec les Forts Gustav et Octav. Il se situe sur une petite colline de 29m de haut. Il domine Shell Beach et offre un beau point de vue sur Gustavia, grâce à l’aménagement d’une plateforme d’observation par la Réserve Naturelle. 

Le Fort Karl est un site appartenant au Conservatoire du Littoral depuis 2007, géré par la Réserve Naturelle. Elle a procédé à un débroussaillage méthodique du lieu, à la restauration du bâti, à l’installation de marches et participe à la re-végétalisation du sommet avec des plantes exclusivement locales. Au bas des marches prêtez attention à quelques mancenilliers : ces arbres sont dangereux ! Leurs fruits, feuilles et tronc contiennent une sève laiteuse extrêmement toxique. Retenez leur apparence pour mieux les éviter, surtout en cas de pluie. C’est un arbre fréquent sur les littoraux sableux.