Suivi des iguanes

La Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy mène un suivi de l’Iguane des Petites Antilles (Iguana delicatissima). Comme l’indique son nom cet iguane est une espèce locale, originaire des Petites Antilles et qu’on ne trouve qu’ici. En grave danger d’extinction , Saint-Barthélemy est une des dernières îles à en avoir une telle population. Dans toutes les Antilles, la population d’ Iguana delicatissima a diminué de 70% en à peine trois générations.
  

                   undefined

C’est une espèce protégée, inscrite en liste rouge de l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Sa disparition est due à la destruction de son habitat (déforestation) et des sites de pontes, la prédation par des animaux domestiques, le trafic routier… Ainsi qu’à la compétition avec un autre iguane, invasif : l’iguane commun, Iguana iguana. Importé du continent américain par des animaleries puis relâché dans la nature, il prend le dessus sur l’espèce locale. Il se reproduit notamment avec les femelles, donnant naissance à des hybrides.

Depuis 2007, 4 observations d’iguanes communs sont réalisées chaque année. Une étude des populations d’iguane des petite antilles par M. Breuil en 2000 a montré qu’elles étaient concentrées dans les hauteurs de Saint-Jean, à l’anse des Cayes, à Corossol, sur Fourchue et Petite Islette.

La Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy mène d’une part un suivi scientifique de ces iguanes plusieurs fois par an, avec la participation du Dr Michel Breuil (spécialiste des reptiles des Antilles française, rattaché au Museum national d’Histoire naturel). Pendant plusieurs semaines des iguanes sont étudiés (poids, taille, etc.) en différents points de l’île. Ces données permettront de mieux comprendre les iguanes : leurs habitats, leur espérance de vie…
D’autre part les gardes de la Réserve Naturelle se rendent régulièrement sur le terrain pour prélever des iguanes invasifs ou hybrides. Ils prennent également en charge les individus blessés et prélèvent les œufs lorsque les nids sont en danger. Une fois sortis de l’œuf, les petits iguanes sont relâchés dans leur habitat naturel.

                   undefined

Participez ! Pour toutes vos observations, d’iguanes blessés ou d’iguanes invasifs, appelez la Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy au 0690 31 70 73 (+ d'informations).